COMPTE-RENDU 9 AOUT 2012 – Conseil d’Etablissement

COMPTE-RENDU DU CONSEIL D’ETABLISSEMENT

DU 9 AOUT 2012

Présents

Membres de droit

M. Philippe Exelmans, Chef d’Etablissement qui préside

M. Igor Barra, Proviseur Adjoint

Mme Catherine Quandalle, Directrice des Enseignements Primaires

Mme Ana María Sánchez, Conseillère Principale d’Education

 

Représentants des personnels

Mme Laurence Barreteau

Mme Claudia Navarrete

M. Mickaël Blutel

Mme Carolina Ortiz

Mme Helena Neira

M. Gabriel Sepúlveda (suppléant)

 

Représentants des parents

Mme Debora Pavesi

Mme Sandra Lama

Mme Carmen Gloria Betancur

 

Représentants des élèves

M. José Domingo Peña y Lillo

 

Invités :

Mme Ana María Castillo, Présidente Centre des Parents

 

Excusés

M. Patrick Bosdure, Conseiller Culturel

M. Marco Díaz, Gestionnaire

M. Marcelo Troncoso, Représentants des parents

Mlle Josefina Cáceres, Représentant des élèves

M. Emilio Brunie, Consul

Mme Alicia Hernández, Membre du Directoire

 

1-Début de séance : 19h 10

Quorum atteint (voir feuille d’émargement).

M. le Proviseur présente l’ordre du jour qui est approuvé par l’unanimité des membres du conseil.

 

2-Approbation du compte-rendu du conseil d’établissement du 15 mai 2012 :

Après quelques modifications apportées à ce compte-rendu, il est approuvé avec 12 voix POUR et une voix Contre.

 

 

 

M. le Proviseur précise que ce compte-rendu sera transmis à l’AEFE et publié sur le site de l’établissement.

 

3-Compte-rendu du conseil du second degré :

A ce jour, le compte-rendu du conseil des élèves n’a pas été remis à l’administration. En conséquence, il sera présenté au prochain conseil d’établissement pour information.

 

Question d’une représentante du personnel du premier degré : « Peut-on espacer la date du conseil d’école et celle du conseil d’établissement ? »

Réponse du chef d’établissement : « Proposition est faite d’une semaine entre les deux conseils, cela est lié en partie aux contraintes du calendrier du 1er degré et de la demande  institutionnelle. »

 

4-Synthèse du conseil d’école du 6 août 2012 :

La  directrice de l’école primaire, donne une lecture synthétique des points abordés lors du conseil d’école. Le compte-rendu du conseil d’école sera joint au compte-rendu du conseil d’établissement.

 

5-Conseil pédagogique :

Monsieur Le Proviseur présente le nouveau Conseil pédagogique.

Rappel de M. le Proviseur :

« Le conseil pédagogique est piloté par le chef d’établissement. Il est composé d’un enseignant référent pour chaque niveau, d’un professeur principal pour chaque niveau, d’un enseignant par discipline. Le conseil a, pour attribution, l’examen des questions pédagogiques dans le second degré ».

 

Une représentante du personnel du 2nd degré : « Rappel des textes réglementaires en matière de conseil pédagogique : il est constitué en début d’année sur la base du volontariat ».

 

Réponse de M. le Proviseur : « Le conseil pédagogique n’a pas été mis en place en début d’année  pour des raisons d’organisation de la rentrée scolaire. Mais il a été constitué de manière concertée. J’ai « proposé » un Conseil Pédagogique en fonction des contraintes de sa constitution, disant qu’il « serait » celui présenté mais que j’invitais les collègues qui ne souhaitaient pas y participer à me le signifier et appelant de la même manière les volontaires».

 

Une représentante du personnel du second degré, confirme l’aspect concerté de la constitution du conseil pédagogique.

 

Un représentant du personnel du second degré, dit que, de son point de vue « les termes employés dans le courrier parvenu aux collègues pour la formation du conseil pédagogique ne sont pas tout à fait les mêmes que ceux employés ce soir par M. le Proviseur ».

Pour M. le Proviseur, « la remarque du représentant du personnel du second degré  est de mauvaise foi » .

M. le représentant du personnel du second degré demande « à ce que le courrier ayant pour objet la mise en place du conseil pédagogique soit joint à ce présent compte-rendu ».

M. le Proviseur joindra le courrier et le mail qui ont été communiqués aux collègues à ce sujet :

 

 

De: Direction General [mailto:dirgen@cdegaulle.cl]

Enviado el: miércoles, 06 de junio de 2012 12:06

Para: Alexandre Magot; Ana María Elizalde; Aurelien Villard; Betsy Robles ; Camille Leroy; Carla Iribarren ; Carolina Ortiz ; Catherine Bodeau; Christophe Andreges; Christophe Couvercelle; Claire Labrousse; Claudia Busta ; Cristina De la Hera; Daniel Estrada ; Daniela Mayorga; Daniella Neira; Elizabeth Cruzat; Enzo D’Arcangeli; Francisco Ortega; Gustavo Monares; Héctor Hidalgo ; Helena Neira ; Idalady Sanhueza; José Luis Cifuentes; Laurent Fabre; Leonardo Aedo ; Lorena Cabrera ; Loreto Castro ; Manuel Vidal ; María Pilar Cancino; Mariam Ahuile ; Mario Contreras ; Maurice Larnaud; Mauricio Fariña; Mickaël Blutel; Mónica Parodi; Muriel Arnaud; Nicolas Despoux; Patricia Jara ; Perrine Delbury; Rocío Hernández ; Stéphane Rolandez; Valeska González; Vania Fernández; Virginie Mano ; Yohanna Schlosser ; jvalenzuela@cdegaulle.cl

CC: Igor Barra; Carmen Gloria Casas; Ana María Sánchez; Marisol Castillo

Asunto: RV: RÉNOVATION CONSEIL PÉDAGOGIQUE

 

Chers collègues,

Afin de tenir compte des changements intervenus dans les professeurs principaux en 2012 et pour respecter la composition minimale du Conseil pédagogique (un PP de chaque niveau et représentation de toutes les matières – cf. Annexe ci-dessous), je propose de rénover le Conseil Pédagogique :

Pour Le Lycée Charles de Gaulle, le conseil pédagogique serait constitué  comme suit :

 

NIVEAU               DISCIPLINE                         NOM

6ÈME                    MATHÉMATIQUES          MME CRUZAT

5ÈME                    EPS                                       MME FERNANDEZ

4ÈME                    TECHNOLOGIE                  M. COUVERCELLE

3ÈME                    HISTOIRE-GÉO.                 MME MANO

2NDE                     SVT                                       MME DELBURY

1ÈRE                      FRANÇAIS                           MME D. NEIRA

1ÈRE                      SES                                        MME BODEAU

TALE                      PHILOSOPHIE                    MME LEROY

TALE                      ESPAGNOL                         MME DE LA HERA

PHYSIQUE                           M. BLUTEL

ANGLAIS                             MME BUSTA

ARTS PLASTIQUES           MME MAYORGA

MUSIQUE                           M. ESTRADA

DOCUMENTATION         MME CASTILLO

CPE                                       MME SANCHEZ

PROVISEUR ADJOINT    M. BARRA

PROVISEUR                        M. EXELMANS

 

Les professeurs cités ci-dessus qui ne voudraient pas y participer voudront bien me le signifier par mail avant le 18/06/2012, de la même manière que ceux qui voudraient s’y porter volontaire pourront le faire par mail avant le 18/06/2012.

Le prochain Conseil pédagogique se réunira le mardi 3 juillet à 17h30.

L’ordre du jour comportera les points suivants :

Calendrier 2013

L’évaluation – système français – système chilien

Organisation des groupes.

Questions diverses (à déposer au moins 48h avant la date du Conseil, à mon secrétariat).

 

 

Annexe :

Conseil pédagogique.

La loi fixe la composition minimale du conseil pédagogique :

•             au moins un professeur principal de chaque niveau d’enseignement ;

•             au moins un professeur par champ disciplinaire ;

•             un conseiller principal d’éducation ;

•             le cas échéant le chef de travaux.

Le conseil pédagogique peut associer toute personne dont la consultation est jugée utile en fonction des sujets traités.

Le chef d’établissement préside le conseil pédagogique.

 

Bien cordialement.

 

Une représentante du personnel du second degré : « Il serait possible, et mieux vécu par les équipes, d’envoyer le courrier à chaque département et que ce soient les départements qui fassent la proposition de la personne volontaire».

Réponse de M. le Proviseur : « La constitution du conseil pédagogique ne peut pas se faire par département du fait de ses contraintes de constitution et j’ai fait de mon mieux pour informer et constituer cette instance. »

 

M. le Proviseur donne une lecture linéaire du compte-rendu du conseil pédagogique (voir compte-rendu) :

 

*jour anniversaire de l’établissement,

 

*oraux de langues, calendrier,

 

*proposition des enseignants de terminer les cours à 13h 30 au mois de décembre, et de tenir alors des conseils d’enseignement, voire de formation ; réponse négative de M. le Proviseur qui précise que « les enseignants ont obligation d’assurer les cours face aux élèves jusqu’au 20 décembre »

 

*stage :

 

Contextualisation des programmes : cela consiste à mettre en regard les deux programmes, chilien et français, et à éviter certaines redondances sur les éléments des programmes.

M. le Proviseur dit « qu’il n’y a aucune certitude quant au choix d’une filière BAC plutôt que PSU. Cela dépend des élèves. Actuellement sont à l’étude des résultats comparatifs, « voie BAC/PSU » et « voie PSU », mais cela demande plusieurs années pour que les  comparaisons soient significatives.

 

Intervention d’une représentante du personnel du second degré : « Cette étude pourrait être intéressante pour modifier sensiblement les mentalités et les préjugés concernant la valeur ajoutée d’une filière plutôt qu’une autre ».

 

Un représentant du personnel du second degré  précise que « la filière PSU accueille d’excellents élèves ».

 

 

 

 

 

Une représentante du personnel du second degré  adresse une requête : « Est-il possible d’avoir des statistiques récentes des classes de PSU et des élèves qui étaient dans la voie BAC/PSU ? ».

 

M. le Proviseur ouvre la réflexion concernant l’orientation plus appropriée vers la filière PSU pour quelques élèves en difficulté en langue française.  « Il s’agit de cibler la meilleure voie pour chacun de nos élèves ».

 

Intervention du représentant des élèves : « Dans la filière PSU, il manque la spécialité en sciences ».

Réponse de M. le Proviseur adjoint : « Il s’agit de la partie sélective. Dans les programmes de la 3ème à la terminale, tous les contenus sont assurés au niveau de la formation ».

 

Proposition du représentant des élèves : « Peut-être prévoir une heure de plus pour la partie commune ».

M. le Proviseur propose à M. Barra de faire le point à ce sujet avec les professeurs de sciences.

 

Un représentant de parents arrive à 19h25.

 

Les parents présents soulignent l’importance de les informer au sujet des deux voies afin de rendre lisible pour tous les deux systèmes.

Une  représentante du personnel du 1er degré suggère la création d’un livret informatif pour ces questions ; au niveau du lycée est déjà mise en place une réunion avec l’ensemble des parents lors de la semaine de l’orientation. La COP de l’AEFE (Mme FORAY) vient chaque année informer les élèves et les parents  sur les filières de 1ère et Tale et les poursuites d’études en Université en France. Concernant ces réunions, l’information est à disposition sur le site du lycée, information souvent doublée d’un mail. Par ailleurs les parents de seconde auront une réunion en août, avant le Conseils de classe du 2ème trimestre, pour faire le point sur l’orientation et expliquer les deux voies.

 

Une représentante du personnel du second degré : « Ce sujet mérite une communication de tous les instants. »

 

* groupes sexués :

Prévoir de réunir les professeurs du comité pour une première analyse puis présenter les éléments de cette analyse.

Une représentante du personnel du 1er degré, demande à ce que les parents participent à la consultation à ce sujet.

 

Les groupes sexués font l’objet actuellement d’expérimentation dans les classes de 6ème, 4ème, 3ème, lors des horaires dédoublés, en anglais et en français, à certains moments de l’emploi du temps.

 

Un représentant du personnel du second degré : « Les groupes sexués ne se sont pas mis en place en sciences à la demande des professeurs. Le proviseur a immédiatement accepté cela car ils n’ont les élèves qu’en groupes dédoublés de 10 `14 élèves ».

M le Proviseur adjoint : « Le conseil de classe de 4ème a fait valoir des aspects positifs à ce dispositif ».

 

 

 

 

 

Une représentante du personnel du second degré : « En termes pédagogiques, où se situe le débat sur la question des groupes sexués ? Où est l’égalité ? Quel intérêt à ces groupes ? Le constat, cette année, est que le débat pédagogique n’a pas eu lieu ».

 

Une représentante du personnel du second degré : « Je suis contre les groupes sexués, nous sommes dans un établissement mixte ».

Un autre représentant du personnel du second degré  va dans  ce sens.

 

M. le Proviseur : « La mixité de notre établissement n’est nullement remise en cause par les groupes sexués ».

 

Un représentant du personnel du second degré : « Attention aux conséquences sociales de ségrégations et de discriminations que les groupes sexués peuvent engendrer ! ».

 

Une représentante du personnel du second degré : « A partir du moment où les enseignants et les élèves n’investissent pas le dispositif, nous devons nous interroger sur la méthode ! ».

 

Proposition des parents d’élèves : « Chaque acteur devrait s’exprimer sur ce sujet : les élèves, les parents, les professeurs.»

 

Le Proviseur précise bien qu’il ne s’agit pas de remettre en cause le principe de mixité qui reste la règle pour toutes les classes. Il ne s’agit que de quelques heures par semaine quand les classes peuvent être dédoublées à parité. Il se félicite de la mise en place de ce dispositif qui suscite débats et réflexion. Le groupe de réflexion présentera aux professeurs les résultats de ses recherches sur le thème ; le Conseil pédagogique et les Conseils d’école et du Second degré donneront un avis sur la poursuite. Les professeurs, parents, élèves concernés donneront un avis.  La poursuite ou non des dédoublements sexués sera votée au dernier Conseil d’établissement.

 

*calendriers scolaires :

Présentation des trois propositions de calendriers scolaires :

– proposition n°2 (de la direction).

Une représentante du personnel du second degré : « Quelles seraient les conséquences si le lycée Charles de Gaulle devait avancer sa date de rentrée ? ».

M. le Proviseur : « Aucune conséquence. Cette année, nous avons bénéficié d’une autorisation exceptionnelle ».

M. le Proviseur adjoint  suggère d’intervenir en amont auprès des services du ministère comme cette année.

 

-proposition n°3 (du conseil pédagogique, approuvé par le Conseil du second degré et le Conseil d’école).

La proposition de calendrier est ici identique à la proposition n°2 avec néanmoins le déplacement de la semaine de vacance d’octobre à novembre pour équilibrer la fin de l’année scolaire.

 

-proposition n°4 (du CVL) : un jour de plus, sinon identique à la proposition n°2. Le représentant des élèves explique les motivations d’un tel choix. La journée supplémentaire serait réservée aux élèves

 

 

 

 

pour des activités. Les élèves regrettent de ne pas avoir d’espace pour fêter les « dates spéciales » : 14 juillet, 18 septembre.

M. le Proviseur adjoint: « Il y a eu, cette année, la commémoration du 14 juillet qui s’est déroulée le 13 juillet avec un lever de drapeaux, des discours officiels, des discours d’élèves. Les cycles 2 et 3 étaient conviés. Ces journées sont très lourdes à mettre en place en termes de temps d’organisation, de soucis d’espace, de temps perdu par rapport aux programmes ».

 

Une représentante du personnel du second degré : « Les journées festives du lycée représentent un travail de « garderie » difficile. A cela s’ajoute que, sur les 36 semaines initialement prévues pour finir les programmes, seules 27 semaines sont effectives », pour les élèves de Tale BAC.

 

Un représentant des parents  souligne son inquiétude par rapport au peu d’investissement des parents à l’école. « Il manque cet espace de convivencia ».

 

M. le Proviseur : « Le lycée offre pourtant volontiers  cet espace aux parents, mais ceux-ci l’investissent peu,  notamment dans le secondaire ».

 

Une représentante du personnel du second degré : « Certains parents refusent le lien école/famille. Il arrive souvent que des parents ne viennent pas chercher le bulletin de notes des élèves ».

 

Une représentante du personnel du premier degré : « Même le 1er degré dispose de moins de temps de convivialité. Les programmes scolaires sont très lourds à mettre en place ».

 

Vote pour le calendrier :              0 voix pour la proposition n°2

12 voix pour la proposition n°3

1 voix pour la proposition n°4

 

La proposition n°3 du calendrier va être soumise à l’IEN pour validation et transmission à l’AEFE.

Pour information, une représentante du personnel du second degré  demande à la vie scolaire de lui faire parvenir le taux d’absentéisme des élèves au mois de juillet (2 semaines avant les vacances).

 

*modifications du règlement intérieur :

Documents envoyés aux membres avant le Conseil.

Pour les modifications : 5 voix

Contre les modifications : 0 voix

Abstentions : 7 voix

Une représentante du personnel du second degré se propose de faire un toilettage orthographique et syntaxique du règlement intérieur.

 

*questions diverses :

– Présentation par M. le Proviseur, à titre indicatif, ce en quoi consiste la DHG (Dotation Horaire Globale). Voir tableau.

Un représentant du personnel du second degré : « Concrètement, cela signifie-t-il que vous avez déjà décidé de recruter un enseignant en espagnol ? ».

M. le Proviseur : « Pas du tout ! C’est un prévisionnel qui sera discuté en équipe. Je reçois chaque équipe disciplinaire pour m’accorder avec eux sur la meilleure répartition possible ».

 

 

 

Un représentant du personnel du second degré : « La répartition sera-t-elle faite pour la fin de l’année ? ».

M. le Proviseur : « Pour le prochain conseil d’établissement, la répartition sera effective et présentée pour validation ».

 

La scolarité prise en charge PEC pour les élèves français de seconde à Tale) au tarif 2008 sera supprimée à partir de mars 2013 ; Les familles ont été informées. Nous avons demandé aux familles concernées de prendre contact avec l’établissement pour faire des demandes de bourses le cas échéant. A priori cela n’aura pas d’incidences sociales et financières pour le Lycée Charles de Gaulle.

 

Une représentante du personnel du premier degré : « les demandes de bourses internes sont-elles ouvertes ?

Monsieur  le Proviseur : « Pas d’informations à ce sujet, à mon niveau ». Monsieur DIAZ traite cette question avec les personnels.

 

–  S’agissant des recrutements la même procédure devrait être appliquée pour le personnel français et chilien. Remarque : le passage chez le psychologue est à repenser car jugé discriminatoire.

 

–  Journées de pré-rentrée :

Une représentante du personnel du premier degré souligne le fait que l’organisation  actuelle d’une journée + 2 demi-journées est contraignante surtout en début

d’année scolaire.

Monsieur le Proviseur propose de poser la question à Mme l’inspectrice du premier degré pour savoir s’il peut y avoir d’autres configurations possibles.

 

–  Gymnase : Pas d’isolation prévue. Les travaux d’électricité et la réparation des fuites ont étés effectués. La question est traitée en Commission Hygiène et Sécurité en présence du Gestionnaire, Monsieur Diaz, le compte rendu est publié sur le site ; cela sera précisé lors du prochain conseil d’établissement.

 

–  Agrandissement de la BCD : une représentante du personnel du premier degré précise que la BCD est un lieu très fréquenté par les élèves de l’école primaire mais également par des collégiens d’où une demande d’agrandissement de la salle.  S’agissant de la photocopieuse il faudrait envisager un système à carte afin de favoriser l’autonomie des élèves.